Michel Gomez

Michel Gomez : Le coiffeur a un rôle social à jouer

Repenser le métier de coiffeur, comme étant non pas un simple artisan de la beauté, mais comme un pilier de la communauté, tel est le credo de Michel Gomez. En tant qu’homme, mais aussi qu’entrepreneur, il n’hésite pas à faire sa part des choses : artisan détenteur d’un savoir-faire précieux, le coiffeur a aussi un vrai rôle social à jouer et à repenser.

Après plus de vingt-cinq ans d’expérience dans la coiffure, aujourd’hui à la tête de dix-huit salons, Michel Gomez reste un témoin privilégié de la relation unique qui se tisse entre le coiffeur et sa clientèle. Pour lui, il est primordial de montrer que le coiffeur est un homme ou une femme engagé.e aux côtés de ses clients.es et des causes qui comptent pour eux.

Repenser le métier de coiffeur

Ces dernières années, les écoles de coiffure se sont vidées. Le métier semble avoir perdu de son attrait auprès des jeunes générations. Mais le confinement et la fermeture obligatoire des salons de coiffure aura au moins permis une chose : remettre à l’honneur le savoir-faire et l’importance du rôle social du coiffeur, un métier sous-estimé, souvent invisibilisé. Pendant ces longues semaines, la petite visite au salon a commencé à manquer. Nos coiffeurs nous ont manqué. Pour leur technique, leur coup de ciseau ou de pinceau, mais aussi pour l’ambiance et les conversations, tout le lien social tissé entre le bac et le fauteuil.

Le coiffeur est le confident, l’oreille attentive, le relai des informations locales et des dernières tendances, celui ou celle à qui on confie son image pour tous les grands moments de la vie. Confidence après confidence, grande occasion ou heureux événement, le coiffeur est proche de ses client.e.s dans tous les moments de la vie. Quand il rentre chez lui, le soir, c’est chargé de toutes les histoires entendues au fil de la journée. Les bonnes, les mauvaises nouvelles, les luttes, les victoires, les fatalités. Il se doit d’agir, d’en faire quelque chose.

Le coiffeur est un homme de cœur

L’accompagnement du coiffeur va plus loin qu’une nouvelle tête ou une belle coiffure. « Plus que jamais en ces temps troublés, on doit faire preuve de solidarité. On ne peut pas fonctionner sans se sentir concerné par ce qu’il se passe autour de soi. Mais il ne suffit pas d’être concerné, il faut s’engager, et donc agir. Il faut faire des choses, au travers de l’entreprise ou de ses actions personnelles, ne pas faire les choses que pour soi. Il faut prendre le temps de réfléchir et d’agir » nous confie Michel.

Pour être une personne engagée, une enseigne engagée tous les ans, les salons Excel et Label Coiffure soutiennent une cause différente aux côtés d’une association choisie avec soin. Les salons mettent en avant ses actions, sensibilisent au sujet retenu et récoltent des dons auprès d’une clientèle qui accueille chaleureusement cette initiative.

Michel Gomez et son associé Jérôme Guiraud ainsi que les salons qu’ils représentent, Label Coiffure et Excel Coiffure, s’engagent tous les ans auprès d’une association.

Au cours des dernières années, les salons Label et Excel ont soutenu la lutte contre la mucoviscidose et la construction d’une école au Sénégal. En avril, ils avaient choisi de défendre l’accès à l’eau potable. Mais avec la fermeture obligatoire des salons, le projet a été reporté au printemps prochain. Ils sont fiers de pouvoir compter sur la solidarité de leurs partenaires et la générosité de leurs clients. Souvent sollicités pour soutenir des causes, les Français n’hésitent pas à répondre présents.

Octobre Rose dans les salons

Cette année, c’est à l’association Ruban Rose que Michel et Jérôme ont choisi de faire écho dans leurs salons. L’association lance chaque année l’opération Octobre Rose pour sensibiliser au dépistage et à la lutte contre le cancer du sein.

L’idée de Michel et Jérôme est simple mais motivante. C’est de proposer à la clientèle des salons Label Coiffure et Excel Coiffure de faire des dons pour l’association, dans une urne. À la fin du mois d’octobre, le montant des dons sera doublé. Ainsi, si la collecte est de 10 euros, c’est un chèque de  20 euros qui sera signé à l’association. Ces dons serviront à financer différents organismes de recherche contre la maladie. Une course caritative Color Run devait avoir lieu à Carcassonne, mais elle a dû être annulée en raison de la crise sanitaires. Son but ? Soutenir la recherche, via des dons, mais aussi sensibiliser au dépistage et ouvrir le dialogue. Car on a tous, autour de nous, un.e ou des proches directement ou indirectement touché.e.s par la maladie.

Des coiffeurs engagés

Commerçant de proximité ou de centre-ville, le coiffeur a aujourd’hui une place de choix. Il est l’un des rares à avoir le temps d’échanger avec ses clients, y compris les plus isolés, sur des sujets de société comme de choses plus intimes. Michel aimerait ainsi profiter de cette posture privilégiée pour sensibiliser le public à des causes, mais aussi à l’engagement social. Les bons comme les mauvais. Repenser la profession, dépasser le côté « superficiel » d’un métier vu comme d’apparence.

« Les coiffeurs sont au centre de la vie quotidienne. Ils ont un vrai rôle social. »

Artisans de la beauté, les coiffeurs.euses œuvrent pour la confiance et l’intégration de chacun. « Un passage chez le coiffeur, confie Michel Gomez, c’est aussi une manière de s’intégrer au monde. Quand on choisit de ne pas s’intégrer, de se marginaliser, on adopte généralement la coiffure qui va avec le mouvement. Au contraire, quand on souhaite s’intégrer rentrer dans les rangs, l’image, la coiffure, sont très importantes. Aujourd’hui, celui qui ne maîtrise pas son image ne s’intègre pas« . Ne pas pouvoir se rendre chez le coiffeur faute de moyens est donc stigmatisant. C’est ainsi que chaque mois, Michel et Jérôme mobilisent un.e de leurs salarié.e.s pour qu’il.elle aille coiffer gracieusement dans des associations d’aide à la réinsertion, des personnes en difficulté.

Légendes :

  • collection 2020 Excel Coiffure – Photos: Pawel Wylag – MK Production
  • Collection 2020 Label Coiffure – Photos: Weronika Kosińska – MK Production

Publié par

Clémence Brescon

Rédactrice beauté et santé pour la presse magazine depuis plus de dix ans, je pourrais passer des heures à vous parler bien-être, cosmétiques, diététique, des dernières tendances aux méthodes les plus traditionnelles. Les nombreux experts passionnés que j’ai eu la chance de rencontrer au fil des années m’ont convaincue que la beauté n’avait rien de futile. Esthéticiennes, facialistes, coiffeurs, spécialistes de la formulation cosmétique ou de nouvelles technologies, dermatologues, médecins esthétiques ou coachs sportifs, nous sommes tous d’accord pour dire que la beauté est essentielle pour parvenir au bien-être et à la confiance en soi. Esthétique et bien-être, beauté et santé, forme physique et état psychologique… tout est intimement lié. Je vous propose de partir, ensemble, explorer ce monde fascinant.

Laisser un commentaire