Déconfinement salon de coiffure : témoignage

Gabin Ahmed, passionné de coiffure, toujours à l’écoute des clientes et de son équipe, dirige le salon Medley Marais à Paris. Il nous parle de ce qu’il compte mettre en place dans son salon avec son équipe pour la réouverture au public.

Gabin et son équipe

Depuis le 14 mars, début du confinement, Gabin organise avec son équipe des apéros Zoom, chaque semaine, pour échanger et discuter de l’après confinement. « On partage nos idées et je suis à l’écoute de leurs craintes et appréhensions » me dit Gabin. En effet, il est bien évident que recevoir de la clientèle en période de crise sanitaire peut être source de stress et de questions sur la protection et la gestion du quotidien, tout comme cela peut l’être pour la clientèle. Pour Gabin, il est très important que chaque manager rassure ses collaborateurs et sa clientèle.

« J’ai la chance d’être entouré de collaborateurs volontaires et nous avons tous hâte de reprendre le travail au salon. » Ils restent cependant tous lucides sur les difficultés de la reprise dans des conditions inédites et encore floues. Gabin affirme qu’ils ont tous pris conscience de la crise économique sous-jacente et qu’un nouveau mode de consommation va s’imposer inévitablement à tous.

Déconfinement salon de coiffure : organisation

En attendant les directives officielles qui vont être imposées par la branche, les équipes Medley ont déjà décidé de plusieurs mesures d’hygiène :

  • les gestes barrière,
  • le protocole d’hygiène, déjà existant dans le salon sera rappelé à tous. Il comprend : désinfection du matériel et des outils entre chaque client(e) et désinfection des surfaces,
  • la distance minimum de 2 mètres entre chaque poste de travail et au bac,
  • les peignoirs changés et lavés entre chaque client(e),
  • les masques homologués pour tous les collaborateurs et créés aux couleurs de Medley.

Les plannings

Pour l’organisation des plannings, il semblerait qu’il ne soit pas nécessaire d’élargir les plages horaires car le salon est sur deux étages et suffisamment grand pour pouvoir accueillir leur clientèle comme d’habitude tout en maintenant la distanciation obligatoire.

Cependant Gabin et ses équipes restent conscient que cela pourrait être le cas si il faut répondre à une forte demande de la part de leur clients(es).

DÉCONFINEMENT SALON DE COIFFURE : les conseils de Gabin

Les managers de salon ne doivent pas trop se précipiter et attendre les mesures obligatoires qui vont être imposées par les instances dirigeantes pour recevoir es clients(es).

Les conditions de travail ne vont pas être faciles, il va donc falloir que les managers restent à l’écoute de leurs collaborateurs et des clients(es) qui auront certainement les mêmes craintes.

Salons Medley Rive Droite

21 rue vieille du temple 75004 paris

Dernière collection :


Publié par

Avatar

Brigitte Dubus

Entrepreneuse, experte en communication, marketing et développement de business avec 20 ans d'expérience dans la direction de projets B2B et B2C innovants dans différents secteurs offline, online et événementiel, j'ai créé en 2010 le magazine Perfect Beauty dédié à la beauté médicale autour d'un comité d'experts dans le domaine (chirurgiens, médecins, dermato, nutritionnistes, coach sportifs, kiné, esthéticiennes, pharmaciens, scientifiques...). J'ai ensuite dirigé le magazine Biblond, magazine B2B dédié au marché de la coiffure, pour en faire l'un des leaders de son marché. En 2018 j'ai suivi des formations pour passer mon CAP coiffure afin de me rapprocher de mes lecteurs-coiffeurs et mieux comprendre le métier de coiffeur, ses difficultés mais aussi les joies qu’il peut procurer. Aujourd’hui, forte d’une expérience à 360° du marché de la coiffure et de la beauté en général, toujours soucieuse de valoriser le métier de coiffeur et d’aider les acteurs de ce marché, je mets mes connaissances des médias, de la communication et du marketing au service de chacun.

Laisser un commentaire