Comment composer un beau moodboard coiffure ?

Très visuel, le moodboard coiffure permet d’exposer et de présenter ses idées, de synthétiser ses inspirations, les affiner, et surtout les partager. Paparazzi Capillaire vous explique comment composer un moodboard aussi beau qu’efficace pour représenter en un coup d’œil l’univers et la ligne directrice de votre projet.

moodboard coiffure
Inspiration Collection Pop Art

Qu’est-ce qu’un bon moodboard ?

C’est une composition qui doit vous plaire, être harmonieuse, logique, ordonnée. Le moodboard doit être évocateur d’une ambiance, une identité forte. C’est un document que vous devrez garder à portée de main pour vous y référer souvent, que vous pourrez faire évoluer : imprimez-le, affichez-le, gardez-le en fond d’écran d’ordinateur, mais aussi enregistré sur votre téléphone pour l’avoir tout le temps sur vous.

Le moodboard peut être un outil personnel, ou un support que vous aurez envie de partager ensuite via vos réseaux sociaux ou un dossier de presse pour renforcer votre identité de marque ou expliquer l’origine et les inspirations de votre collection ou projet. Par exemple, pour un mariage, un moodboard global qui réunit plusieurs visuels pour l’ambiance générale ou le thème, puis un dédié au gâteau (visuels, goûts, décoration, recettes…), un à la déco (matériaux, photos…), un à la robe (couleurs, formes, tissus, photos, modèles…), un aux faire-part (visuels, marques, polices de caractère/typographie…), un à la mariée (coiffure, maquillage, robe, chaussures…)

Enfin, un moodboard est évolutif : gardez le document ouvert pour pouvoir y ajouter des inspirations au fil de vos trouvailles ou de vos idées !

Moodboard @mariage-en-normandie.fr

Comment créer un moodboard coiffure

En coiffure comme en esthétique, dans votre vie professionnelle comme personnelle, un moodboard est utile quel que soit votre projet :

  • Moodboard collection : les inspirations initiales (un personnage historique ou imaginaire, un voyage, une culture, un mouvement, une époque revisitée…), le stylisme et le maquillage, la couleur cheveux et ambiance, la texture des cheveux, les accessoires, la lumière ou l’effet d’une photo…
  • La décoration d’un salon : les matériaux, les associations de couleur, la lumière, les objets (miroir, luminaires, fauteuils, bacs…), une ambiance (épurée, vintage, boudoir, rétro, indus…)
  • L’identité visuelle d’un produit : vos couleurs, les ingrédients contenus, la nature, des inspirations vintage ou d’autres produits, des flacons…
  • Votre vitrine : des inspirations de saison, des couleurs, des ambiances, des fleurs, des bouquets, des idées déco (courges et feuilles mortes pour l’automne, Noël de couleur, printemps bohême…)
  • Votre identité de marque : pour votre logo, votre enseigne, vos plaquettes, vos réseaux sociaux… 
Moodboard coiffure
Envies de Californie

Comment créer votre moodboard facilement ?

1.     Définir et intitulez le moodboard :

Est-ce qu’il s’agit d’un moodboard général pour le projet, ou pour une sous-partie du projet ? 

2.     Rassemblez les images et inspirations que vous avez déjà recueillies :

Coupez, collez, assemblez…

3.     Cherchez d’autres visuels correspondant à votre thème ou votre envie :

Utilisez les moteurs de recherche du web, mais aussi des réseaux sociaux et des banques d’image. Cherchez sur Google image, mais aussi Pinterest, Instagram… Ensuite, laissez-vous également guider par les suggestions de ces mêmes réseaux, en allant d’une image à l’autre. Regardez partout autour de vous, journaux, magazines, paysages, œuvres d’art ou street art, motifs de tissu, d’ameublement, de vêtements, de papier-peint. Prenez des photos, faites des captures d’écran, découpez des pages… Plus les sources d’inspiration seront multiples et diversifiées, et plus votre projet prendra vie et sera facile à décrire et partager.

Astuce : si vous trouvez que vos résultats de recherche sont limités, essayez de chercher en anglais.

4.     Qu’est-ce que l’on met dans notre moodboard ?

  • Photos (prises par soi-même ou collectées sur internet, dans les magazines…)
  • Dessins et illustrations
  • Œuvres d’art et street art
  • Affiches ou visuels de film, des couvertures de magazines (très utiles pour cerner une époque, une inspiration mode ou déco…)
  • Couleurs : photos, palettes, nuancier, référence Pantone, peinture, association de teintes…
  • Polices de caractère et typographies
  • Citations
  • Textures et des matières (ciment, béton ciré, bois, céramique, émail, metal, mat, brillant, dentelle…)
  • Motifs, imprimés
  • Publicités ou photos de catalogues
  • Vêtements (pour la forme, couleur, matière) ou du tissu (pour l’imprimé, la matière, la couleur…)
  • Paysages, urbains, nature…
  • Plantes et végétaux : feuilles, fleurs, écorces…

Astuce : Si le moodboard est destiné à être partagé, mais aussi pour vous y retrouver facilement, utilisez des mots-clés. Par exemple pour une photo de tissu, indiquez « motif », « matière » ou « couleur »…

5.     Faites votre sélection

Parmi tous les visuels et éléments sélectionnés, choisissez les plus utiles, les plus forts visuellement, vos plus grands coups de cœur ou les images les plus parlantes. Pour qu’un moodboard soit efficace, il doit être riche mais cohérent, pas trop « fouillis ». Généralement, une dizaine de visuels forment un moodboard esthétique et évocateur.

Astuce : N’hésitez pas à recouper ou recadrer vos visuels pour ne faire apparaître que la partie qui vous intéresse.

6.     Créez votre moodboard

Il faut maintenant assembler vos inspirations, pour créer un moodboard « physique » ou virtuel.

  • Pour un moodboard physique : il vous faudra rassembler et imprimer vos photos et éléments, les découper puis les disposer joliment. Soit on les épingle sur un tableau de liège (ou tableau aimanté), ce qui permet un moodboard évolutif, soit on réalise un collage sur papier ou carton. On le partage en le prenant en photo. L’avantage du moodboard physique c’est qu’il permet d’intégrer les éléments texturés comme les matières, les tissus… 
  • Pour un moodboard virtuel : on utilise des logiciels de montage ou de mise en page simples (ou plus sophistiqués selon votre aisance), comme des applications dédiées. Au choix InDesign (Creative suite d’Adobe, payante), site ou appli Canva, gratuite avec options payantes, Mixgram, Photo Collage Montage Cadres, sur iPhone et Android…) Cela peut aussi être un tableau Pinterest partagé. Dans ce cas, pensez à photographier ou scanner vos éléments (tissu, matière…)
moodboard coiffure
Matériaux clairs et naturels

Et voilà ! Vous avez toutes les clés en main pour réaliser votre tableau d’inspiration personnalisé. Au début, cela prend du temps, mais plus on tâtonne, mieux le projet se dessine et s’affine sous nos yeux. Vous avez dans ces deux articles plusieurs inspirations, mais vous pouvez trouvez de nombreux exemples de moodboards sur internet, et surtout Pinterest.

Pour aller plus loin :


Publié par

Clémence Brescon

Rédactrice beauté et santé pour la presse magazine depuis plus de dix ans, je pourrais passer des heures à vous parler bien-être, cosmétiques, diététique, des dernières tendances aux méthodes les plus traditionnelles. Les nombreux experts passionnés que j’ai eu la chance de rencontrer au fil des années m’ont convaincue que la beauté n’avait rien de futile. Esthéticiennes, facialistes, coiffeurs, spécialistes de la formulation cosmétique ou de nouvelles technologies, dermatologues, médecins esthétiques ou coachs sportifs, nous sommes tous d’accord pour dire que la beauté est essentielle pour parvenir au bien-être et à la confiance en soi. Esthétique et bien-être, beauté et santé, forme physique et état psychologique… tout est intimement lié. Je vous propose de partir, ensemble, explorer ce monde fascinant.

Une réflexion au sujet de « Comment composer un beau moodboard coiffure ? »

Laisser un commentaire