sommeil

Crise sanitaire et sommeil : pourquoi dort-on si mal ?

Du mal à s’endormir, réveils précoces, réveils nocturnes, insomnies… Depuis le début de la crise sanitaire il y a un an, les troubles du sommeil ont augmenté de manière considérable. Ils toucheraient aujourd’hui plus d’un Français sur deux, avec des conséquences importantes sur notre quotidien, notre santé, mais aussi notre beauté. 

Les troubles du sommeil touchent tout le monde, professionnel.les de la beauté, mais aussi vos client.es à qui vous pourrez certainement prodiguer vos bons conseils. Nous vous proposerons tout au long de ce mois de mars des articles dédiés aux causes et conséquences des problèmes de sommeil sur notre santé et notre beauté (prise de poids, peau, cheveux…). Mais aussi et surtout des solutions naturelles et faciles à mettre en œuvre pour améliorer la qualité de nos nuits, et donc de notre vie !

Insomnies et autres troubles du sommeil

Plus de la moitié des Français (53%) affirment que leur stress a augmenté depuis le début de la crise sanitaire et près d’un Français sur deux (42%) déclarent que la qualité de son sommeil s’est dégradée (source : Synadiet Harris Interactive Novembre 2020). Si moins d’un tiers seulement de ceux qui souffrent de troubles du sommeil ont recours à des médicaments, la consommation de somnifères a augmenté de 30 % (source : HAS) depuis le premier confinement, il y a maintenant un an. C’est énorme. Ces problèmes de sommeil, on les connaît : selon les profils, on s’endort plus tard, on se réveille plus tôt, on fait des insomnies, ou on se réveille beaucoup plus, voire systématiquement la nuit. Certains étaient de bons dormeurs, et souffrent aujourd’hui de troubles du sommeil, d’autres ont vu leurs problèmes s’aggraver. Mais pour tous, les difficultés se ressentent en journée, avec de la fatigue, des somnolences, des difficultés de concentration, de mémorisation, de l’anxiété, anxiété, voire de la dépression. Vous vous reconnaissez dans ces descriptions ? 

Pourquoi dort-on mal en ce moment ?

À cause la crise sanitaire, qui impacte tous les aspects de notre vie depuis un an. En ce qui concerne le sommeil, ses répercussions sont de plusieurs sortes :

  • La peur, que ce soit d’être malade, de la crise économique, de l’insécurité quant à l’ouverture ou la bonne marche de nos établissements… Cette crise est anxiogène, pleine d’incertitudes, or, nous avons besoin d’être sereins pour bien dormir.
  • Le changement de rythme de vie et de travail, avec des horaires et des repères modifiés
  • La surutilisation des écrans à la maison et avant le coucher, en l’absence de vie sociale ou d’activités. Aujourd’hui, plus de dîners entre amis, de sorties ou de restaurants, mais du temps passé à regarder des séries ou consulter les réseaux sociaux, y compris au lit. La lumière bleue tend à bloquer la production de mélatonine (hormone du sommeil), ce qui perturbe les rythmes de sommeil (endormissement tardif, réveil précoce ou difficile…) et sa qualité.

Pourquoi est-il important de bien dormir ?

Un sommeil de mauvaise qualité, voire des carences de sommeil, ont de nombreuses conséquences : sur la santé, le moral, la forme, mais aussi la beauté. Peau et cheveux souffrent également d’un mauvais sommeil. Quand on dort mal, on est prédisposé à tout une série de désagréments. De la fatigue chronique bien sûr, une moins bonne gestion du stress, des difficultés à se concentrer, à retenir et mémoriser. Si la situation est amenée à durer, des complications peuvent survenir, comme des maux de tête/migraines, des pertes de mémoire, des vertiges, de l’irritabilité/agressivité, des phases dépressives, une prise de poids, et une plus grande vulnérabilité à des infections et maladies, y compris la covid-19. En tant que coiffeur.se ou professionnel.le de la beauté, toutes ces complications nous touchent particulièrement : impossible, dans un métier physique, qui impose de rester debout, et nous demande disponibilité, sourire, et concentration, de pouvoir composer avec les conséquences d’un sommeil malmené.

À quoi sert le sommeil ? 

Selon le docteur Patrick Lemoine*, dormir est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, et joue un rôle majeur dans plusieurs domaines : fabriquer de l’hormone de croissance (qui permet aux enfants de grandir et aux adultes de cicatriser, par exemple) ; mémoriser les connaissances et événements ; renouveler notre immunité pour éviter de tomber malade et développer certains cancers ; abaisser les tensions psychiques (stress et éventuelle la dépression) ; développer ou aggraver un diabète ou une obésité, stabiliser la tension artérielle… Tout le monde n’a pas besoin de la même quantité de sommeil. Certains sont en pleine forme avec 5-6 heures, d’autres ont besoin de 9 heures, mais la majorité d’entre nous tournent avec 7 à 8 heures par jour. Ce n’est pas une question d’habitudes : nous sommes génétiquement programmés comme ça.

*Patrick Lemoine est psychiatre, docteur en neurosciences, directeur de recherches à l’université Claude Bernard de Lyon. Adepte des solutions naturelles, il également médecin expert auprès des laboratoires de compléments alimentaires PiLeJe à l’initiative, avec l’association France Insomnies, de la campagne nationale À chacun son sommeil, plaçant ainsi le mois de mars sous le signe du sommeil. Il est également l’auteur de Docteur, j’ai mal à mon sommeil, aux éditions Odile Jacob.


Publié par

Clémence Brescon

Rédactrice beauté et santé pour la presse magazine depuis plus de dix ans, je pourrais passer des heures à vous parler bien-être, cosmétiques, diététique, des dernières tendances aux méthodes les plus traditionnelles. Les nombreux experts passionnés que j’ai eu la chance de rencontrer au fil des années m’ont convaincue que la beauté n’avait rien de futile. Esthéticiennes, facialistes, coiffeurs, spécialistes de la formulation cosmétique ou de nouvelles technologies, dermatologues, médecins esthétiques ou coachs sportifs, nous sommes tous d’accord pour dire que la beauté est essentielle pour parvenir au bien-être et à la confiance en soi. Esthétique et bien-être, beauté et santé, forme physique et état psychologique… tout est intimement lié. Je vous propose de partir, ensemble, explorer ce monde fascinant.

Une réflexion au sujet de « Crise sanitaire et sommeil : pourquoi dort-on si mal ? »

Laisser un commentaire