démaquillage

Démaquillage : le secret d’une peau parfaite

Le démaquillage est une étape incontournable de la routine de soin quotidienne même si il est souvent perçu comme une corvée. Allié d’une peau plus belle et plus jeune, faites en sorte qu’il soit aussi un vrai moment de plaisir afin de ne plus jamais le zapper !

Pourquoi est-ce indispensable ?

Que vous soyez citadin.e ou que vous viviez au grand air, que vous vous maquilliez ou non, le démaquillage est une étape fondamentale de la routine de soin. Car les fards, crèmes et fond de teint ne sont pas les seuls éléments qu’il va permettre d’éliminer : sébum, impuretés, poussière et pollution sont les ennemis d’une belle peau. Il est donc important de s’en débarrasser le soir venu pour que la peau puisse effectuer normalement son travail de régénération cellulaire durant la nuit. Ainsi nettoyer sa peau chaque soir, en profondeur mais en douceur, lui permet de respirer, se renouveler, et optimiser les soins de nuit. Résultat, en se démaquillant quotidiennement (et surtout les jours d’excès…), on garde ou on retrouve une peau plus lisse, plus belle, plus douce, au teint clarifié

Trouvez votre routine démaquillage 

Pour ne jamais zapper cette étape souvent jugée contraignante, surtout les soirs de grande fatigue, essayez de trouver un protocole agréable, pour que ce moment devienne un vrai privilégié, tout en respectant les besoins de votre peau. Huile, gelée, lait, eau micellaire, il existe de nombreuses formules spécialement conçues pour un démaquillage soigné et respectueux de l’épiderme et de la zone fragile du contour de l’œil. La peau est bien propre, prête à recevoir et maximiser les effets des sérum, crème et contour de l’œil ! Le matin, vous vous réveillerez le teint plus frais, la peau plus lumineuse. 

L’eau micellaire pour les plus pressé.es

Si vous ne vous maquillez pas, ou très légèrement, un coton imbibé de lotion micellaire suffit pour débarrasser la peau des saletés accumulées tout au long de la journée. Passez le coton sur votre visage, puis un deuxième, jusqu’à ce que celui-ci finisse tout propre, puis vaporisez un peu d’eau thermale ou minérale et tamponnez à l’aide d’un mouchoir en papier ou d’une serviette propre. Les lotions micellaires sont souvent portées « sans rinçage », mais on conseille tout de même de le faire pour débarrasser la peau des tensio-actifs (agents nettoyants) que la lotion contient, ceux-ci pouvant irriter la peau. Pour un moment plaisir, vous pouvez remplacer cette étape par une pulvérisation d’eau florale de votre choix (rose, fleur d’oranger…) avant d’appliquer vos soins.

Le démaquillage douceur pour peaux sensibles

Les peaux sensibles réagissent aux formules agressives et trop décapantes, mais aussi à certains ingrédients (acide glycolique, alcool…) contenus dans certaines lotions et au frottement du coton. Certaines sont même sensibles et tiraillent au contact de l’eau. Pour toutes les peaux réactives et hypersensibles, on conseillera plutôt le classique duo lait et lotion. Alternative agréable, le lait se décline désormais en gelée fraîche, mais le principe reste identique. Pour limiter les frottements, appliquez de préférence le lait du bout des doigts, en effectuant un léger massage, puis appliquez les paumes des mains et effectuez un effet ventouse pour décoller les impuretés. Rincez ensuite le lait à l’aide d’un coton imbibé de lotion, dans un geste doux, jusqu’à ce que celui-ci soit bien propre. Finissez en appliquant vos soins de nuit.

Le démaquillage japonais pour les perfectionnistes

Au Japon, les rituels de soin sont ancestraux, et les femmes apportent un soin très méticuleux au démaquillage et nettoyage de leur peau. Il s’agit d’un nettoyage en trois temps qui précède toujours l’application de soins et/ou de masques de beauté. 

  • Démaquillage à l’huile ou au baume démaquillant. Le gras qu’ils contiennent permet de dissoudre très efficacement saleté, sébum, fards et fond de teint. Chauffez légèrement l’huile ou le baume entre vos mains, massez doucement votre visage, puis rincez à l’eau tiède. Les huiles et baumes démaquillants sont conçus pour s’émulsionner à l’eau, au contraire des huiles pures. La marque japonaise DHC est un best-seller, là-bas, mais aussi aux États-Unis et en Europe.
  • Nettoyage avec un produit moussant. Cette étape permet d’éliminer les dernières traces d’huile, de maquillage, les impuretés et la pollution. Il laisse la peau parfaitement nette. Choisissez un nettoyant doux, sans savon, pour peaux sensibles, ou désincrustant ou exfoliant si votre peau est sujette aux imperfections (pas plus de trois fois par semaine pour ne pas la décaper). C’est le moment d’utiliser une brosse nettoyante ou une éponge konjac. Rincez de nouveau avant de sécher délicatement le visage.
  • Parfaire le tout en appliquant une lotion à l’aide d’un coton afin de débarrasser le visage des traces de calcaire et de nettoyants, qui irritent la peau et encombrent les pores. Adaptez la lotion aux besoins de votre peau : hydratante, pour une peau en manque de confort, par temps sec ou froid ; purifiante pour une peau aux pores dilatés ou obstrués, si vous avez fait des excès ou si vous vivez dans une atmosphère polluée ; exfoliante si vous avez le teint terne ou que vous fumez.

Mon conseil

Le démaquillage est souvent gourmand en coton. Or le coton est l’une des cultures qui demandent le plus d’eau et représente un vrai problème écologique; les disques pour le démaquillage sont traités et blanchis chimiquement. Si vous souhaitez limiter votre impact sur l’environnement, optez pour des disques lavables et réutilisables en tissu éponge ou fibre de bambou, très doux pour la peau. Achetez-en une dizaine et lavez-les à la fin de la semaine dans un petit filet de lavage avec vos serviettes de toilette. Vous les trouverez en magasins bio, rayons accessoires beauté ou e-shops beauté.


Publié par

Clémence Brescon

Clémence Brescon

Rédactrice beauté et santé pour la presse magazine depuis plus de dix ans, je pourrais passer des heures à vous parler bien-être, cosmétiques, diététique, des dernières tendances aux méthodes les plus traditionnelles. Les nombreux experts passionnés que j’ai eu la chance de rencontrer au fil des années m’ont convaincue que la beauté n’avait rien de futile. Esthéticiennes, facialistes, coiffeurs, spécialistes de la formulation cosmétique ou de nouvelles technologies, dermatologues, médecins esthétiques ou coachs sportifs, nous sommes tous d’accord pour dire que la beauté est essentielle pour parvenir au bien-être et à la confiance en soi. Esthétique et bien-être, beauté et santé, forme physique et état psychologique… tout est intimement lié. Je vous propose de partir, ensemble, explorer ce monde fascinant.

Laisser un commentaire