cure de sébum

Confinement : J’ai testé la cure de sébum

Quitte à être confinée, autant m’occuper de moi…. J’ai installé plusieurs routines beauté pendant ce confinement et j’ai notamment décidé de tester la cure de sébum… Je me suis dit que c’était le moment idéal pour essayer, surtout avant l’été.

Une cure de sébum, qu’est ce que c’est ?

Cela ne consiste pas à étaler du gras sur le corps ni les cheveux ou d’en manger ! Cela veut simplement dire qu’on arrête de laver ou de rincer ses cheveux pendant un certain temps. Pas d’eau ni de produits pendant environ 1 mois… voilà le challenge !

Le sébum, qu’est-ce que c’est ?

Pour celles qui ne le savent pas, le sébum est produit naturellement par le cuir chevelu. C’est un film gras qui se dépose à la surface de la peau et notamment du cuir chevelu pour protéger. Il est sécrété par les glandes sébacées de la peau et existe sur tout le corps mais sur le cuir chevelu, il est plus présent à cause des cheveux qui le retienne.

Le but de la cure de sébum 

Mettre les cheveux et le cuir chevelu au repos et relancer une autorégulation naturelle de la production de sébum. Il s’agirait aussi de soigner naturellement les cheveux fragilisés et agressés par les produits capillaires ou la chaleur des outils (sèche-cheveux, lisseur, boucleur…). Le but est que le sébum secrété naturellement réhydrate les longueurs et les pointes mais aussi réguler l’entretien capillaire en espaçant les shampoings.

Les shampoings, les produits de soins, la chaleur des outils agressent généralement le cuir chevelu et il s’irrite. Les glandes sébacées sont excitées et le cuir chevelu sécrète alors plus de sébum… Les cheveux graissent et on repart dans un cycle de lavage agressifs pour assécher, de plus en plus fréquemment et le sébum s’accumule sur le cuir chevelu.

La cure de sébum doit permettre de mettre les glandes sébacées au repos et de retrouver un cycle normal de sécrétion.

La promesse est de retrouver une chevelure saine, douce et brillante mais (car il y a un mais) disons les choses comme elles sont : le sébum c’est du gras et c’est un peu dégeu…

Il faut donc accepter d’avoir les cheveux gras pendant 1 mois !!! Du coup, si je voulais essayer, je me suis dit que la période du confinement était le moment idéal… parce que sortir avec les cheveux gras ce n’est juste pas possible pour moi…

Ma routine habituelle

Normalement je me lave les cheveux tous les jours voir tous les 2 jours mais c’est vraiment un maximum et dans ce cas là j’utilise un shampoing sec. Mais sincèrement, je n’aime pas spécialement car soit j’ai les cheveux blancs soit j’ai de nouveau les racines grasses en milieu de journée. Et pourtant je laisse agir au moins 15 mn avant de l’éliminer….

Avant je me lissais les cheveux tous les jours au lisseur chauffant mais depuis quelques mois j’ai arrêté car je pense que ce n’est pas bon pour mes cheveux. Maintenant c’est 1 à 2 fois par semaine.

La nuit je dors les cheveux attachés sinon le matin c’est l’enfer…

cure de sébum

Pourquoi j’ai décidé de faire une cure de sébum ?

Pour espacer les shampoings et pour réhydrater naturellement mes pointes très abimées. Par curiosité aussi et le confinement était une bonne occasion d’essayer.

Ma routine cure de sébum

Ce n’est parce qu’on ne se lave plus les cheveux qu’il faut faire l’impasse sur une routine. La cure de sébum demande de l’attention au risque de devenir désagréable (en tout cas, plus que ça ne l’est).

  • Se brosser doucement les cheveux quotidiennement matin et soir sur toute la longueur pour bien répartir le sébum et éviter qu’il ne s’accumule au niveau des racines. Idéalement se brosser les cheveux alternativement tête en haut et tête en bas.
  • Ne pas agresser le cuir chevelu avec un peigne en plastique mais utiliser une brosse douce idéalement en poils naturels.
  • Après le brossage, il faut aérer et oxygéner le cuir chevelu en massant doucement avec les mains et décoller les racines pour éviter que les cheveux ne restent trop plaqués sur le crâne.
  • Laver sa brosse à cheveux après chaque brossage avec de l’eau tiède et du savon pour enlever les résidus de poussière et de sébum.
  • Changer la taie d’oreiller plus souvent qu’à l’accoutumée.
cure de sébum

Comment cela se passe-t-il concrètement ?

Ce n’est pas super agréable, sincèrement.

J’ai l’impression que tout est gras, ça gratte et j’ai l’impression d’avoir un poids sur la tête.

Il ne faut pas se toucher les cheveux et lutter parfois pour ne pas gratter.

J’ai lu sur un blog qu’on pouvait vaporiser un peu de vinaigre blanc à la racine pour éviter que ça gratte mais moi personnellement, j’ai horreur de cette odeur donc je n’ai même pas essayé.

Et après ? Et bien il ne faut pas reprendre ses mauvaises habitudes mais utiliser un shampoing doux, naturel, sans sulfates ni silicones.

Aujourd’hui j’ai fini ma « cure de sébum »… j’ai tenu 3 semaines, le gras était presqu’arrivé au bout des pointes. Il faut avouer que c’est un peu « dégeu » et je n’en pouvais plus de ce gras sur la tête.

10 jours après la cure, j’ai réussi à espacer les shampoings et j’en fais deux par semaine, ce que j’apprécie le plus. Maintenant sur la qualité de mes cheveux, et bien franchement je n’ai pas vu beaucoup de différence….

J’ai testé mais je ne recommencerais pas…